Shooting Immersion au sein de la Brasserie « Les Haras », à Strasbourg

Comme toute personne qui aime la vie, je suis une grande gourmande ! J’ai donc été plus que ravie lorsque la très belle brasserie des Haras de Strasbourg nous a accueillis, moi et mes appareils photos, pour un shooting cuisine. Je me pointe avant le début du service, et je découvre un monde dont je ne soupçonnais absolument pas les règles. On m’accueille avec le sourire, dans une ambiance conviviale et bon enfant. Mais ça, c’est juste avant que les choses sérieuses ne commencent!!

Aux Haras, il n’est pas rare de croiser quelques célébrités, et on y fait de la belle cuisine, avec passion et rigueur. L’arrivée des clients se prépare avec un mélange surprenant de calme et d’adrénaline, afin que tout soit aussi parfait que possible. J’ai l’impression de me trouver dans les coulisses d’un spectacle. La photographe portraitiste est envoûtée par ces visages que la concentration a rendu intenses et énigmatiques, et qui me font instantanément penser à des « gueules d’acteur ». Et oui, un shooting cuisine où l’on me laisse carte blanche a de fortes chances de se transformer en chasse aux portraits!

Je me plais à capter ce rituel quotidien qui pourtant ne s’apparente en rien à une routine. C’est un art, on ne peut s’y méprendre.

De son côté, le barman se prépare en solitaire. Son allure d’acteur m’a immédiatement plu.

Ca y est, le départ a été lancé ! Les commandes sont reçues dans une ambiance militaire, où l’on répond « Oui chef ! » lorsque ce dernier donne des ordres. Une fois les derniers clients servis, les casseroles fument comme sur un chant de bataille, et les plats sont là pour nous ravir les yeux et les papilles. Je me régale à capter cet univers masculin, malgré la moitié féminine de l’équipe. On associe presque toujours la cuisine aux femmes, et pourtant ici, j’ai l’impression d’avoir à faire à des guerriers.

Une fois les plats servis, au tour de la pâtisserie d’entrer en scène!

Les petites mains graciles s’agitent de manière ordonnée autour des assiettes, avec l’attention que l’on porte à une oeuvre d’art.

Alors, vous avez faim??

Je repars ravie d’avoir pénétré cet univers si éloigné de mon quotidien, et impatiente de développées les photos volées !